Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : LES ARTS MELANGERS
  • : L'association des Arts Mélangers est née pour permettre la création de projets dans le théâtre, la danse, l'écriture, et tout autre domaine artistique.
  • Contact

Nous contacter

Recherche

24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 18:29

 

Les Arts Mélangers présentent : 

  Courage !   

 

"Du courage ? Mais j'en ai pas, moi !"

dit Achille Trolligan, contraint de traverser la forêt

et de braver ses dangers... 

 

Plongez avec Achille dans un univers surprenant, mélangeant danse, théâtre, marionnettes,

masques et musique classique.

 

Un spectacle pour les yeux et les oreilles,

pour les enfants de 4 à 11 ans, mais pas seulement ! 

 

Durée : 1 heure

 

 

 

Le mercredi 07 mars 2012

à 10h30 et 14h30

 

à Cergy (95),

Maison de Quartier des LINANDES 

 

Tarif : 5 euros 

 

Renseignements et réservations : 06 05 04 48 46 

Par mail :  courage.spectacle@yahoo.fr  

  

 

 

Visitez notre blog : courage.over-blog.com

 

 

 

 LogoRGBlogo95degres.jpg

Imprimé par www.khilim.com - Ne pas jeter sur la voie publique 

Affiche Courage 7 mars 2012 - Linandes - logos AM 95° RGB

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 11:42

LE SPECTACLE COURAGE ! JOUE DEMAIN À 16 H À  BEAUCHAMP (95)

 

 

image001

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 11:42

VENEZ NOMBREUX DEMAIN !

 

Vendetto-962-28-fevrier-2010_20cm-bord-large-.jpg

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 10:11

Vous trouverez ci dessous le descriptif de notre prochain spectacle, INTIMITES.

 

Il s'agit de trois pièces courtes, deux créations écrites et mise en scène par Jean Pierre Weyland, et une pièce grinçante de Jean Claude Grumberg.

Durée 1h45

 

 

INTIMITÉS…

3 pièces courtes en un acte

 

Samedi 19 novembre 2011 à 18h

Dimanche 20 novembre 2011 à 16h

A l’Antarès, place du Cœur Battant à Vauréal

Places à 8,60 € (4,50 € pour les moins de 18 ans)

Réservation 06 83 08 38 90  les.arts.melangers@gmail.com

 


La neige en hiver

Comédie intimiste écrite et mise en scène par Jean-Pierre Weyland

Avec Claudine Boucet-Le Calvez et Clément Ménager

Décor d’Arnaud Destrée, musique originale, bruitage et voix off de Fred Jely

1980. Intérieur nuit. Un homme et une femme, modestes, d’une cinquantaine d’années se rencontrent dans un train vide et vont faire connaissance, se raconter un peu comme si l’enceinte confinée du compartiment permettait des confidences interdites en plein jour.

 

Extrait

 

Elle : Oh vous avez raison, c’est pas gagné ! En fait, je n’aime pas me réveiller comme ça sans trop savoir où je suis. Chez moi ça m’arrive de temps en temps, mais j’ai mes repères. En train, je suis un peu plus inquiète. Du coup, j’ai du mal à trouver le sommeil…

 

Lui : Oui, c’est vrai, c’est pas facile de dormir sur une banquette… Comme si on s’abandonnait à quelqu’un qu’on ne voit pas, à l’invisible.

 

Elle : Alors que quand on est en famille, ou à deux, c’est plus simple, il y a toujours quelqu’un qui veille sur les autres, du moins on en a l’impression, ça vous berce. Toute seule, il faut avoir confiance en soi.

 

Lui : Oui, tout seul, il faut être bien campé sur ses deux jambes, vous avez raison. Et c’est pas toujours le cas…


Comment l’oublier ?

Comédie dramatique écrite et mise en scène par Jean Pierre Weyland

Avec Hélène Brianso et Cathie Jely

Musique originale et interprétation de Fred Jely

Deux sœurs se chamaillent tendrement. Mais l’angoisse n’est pas loin et les souvenirs légion. Au fur et à mesure, on comprend à demi mot que l’aînée a connu un grave problème et se réfugie dans le passé. Mais elle voudrait tant que sa sœur comprenne que c’est elle l’aînée ! En effet, comment l’oublier ?

 

 

Extraits

 

Agnès Je ne sais pas si je comprends mais je t’entends. J’entends tes mots. Dieu sait que je t’écoute, que je suis avec toi, que je… Viens dans mes bras ma chérie. Viens.

 

Martha Oh ça va, lâche-moi un peu avec ta sollicitude, c’est étouffant. Et puis, je vais bien ce matin, je suis en pleine forme. Jamais malade, moi. Pas une angine, pas une fracture. Rien. Je suis solide comme un roc. Pas comme toi.

 

(…)

 

Agnès Non, ma chérie, c’est bien. 

 

Martha Arrête de m’appeler tout le temps ma chérie, ça m’énerve, tu te prends tout le temps pour la grande.

 

Agnès Mais non ma chérie, euh… excuse moi !

 

Martha Comme quand j’avais quatorze ans, tu m’as pris mes livres déjà. Tu ne pouvais pas comprendre ce qui était écrit à l’intérieur, tu étais trop jeune mais tu l’as fait quand même. Alors que c’est toi ma petite sœur, hein ?

 

Agnès Oui, c’est moi. Je suis ta petite sœur pour toujours, la dernière, je marche dans tes pas, une petite fille et toi tu es grande et tu travailles bien à l’école, t’es bonne en sport, t’es bien.

 

 

 


Les rouquins

De Jean Claude Grumberg

Avec Claudine Boucet-Le Calvez et Clément Ménager

Un soir comme les autres, Monsieur rentre du travail, Madame l’attendait. Une discussion s’engage : les rouquins sont reconnus à leur couleur de cheveux et à leur odeur Or, Monsieur avoue que son odeur corporelle n’est pas toujours neutre…

 

Tract-Intimites-coul.jpg


Partager cet article
Repost0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 13:35

Ces deux pièces, La camoufle et Projection privée, nous les avons vues avant l'été et c'est tout simplement formidable !

C'est pouruqoi nous  avons invité le théâtre de l'Empreinte à venir les présenter.

 

Venez tous !

EMPREINTE-RECTO-OCT11.jpg

EMPREINTE-OCT-11-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 11:06
NE MANQUEZ PAS LE PROCHAIN SPECTACLE DES ARTS MÉLANGERS !

SAMEDI 28 MAI À 20 H 30
et/ou DIMANCHE 29 MAI À 16 H
À L'ANTARÈS  - 1 place du Coeur Battant - VAURÉAL 95490
_DSC3141-10-31-12.jpg_DSC3145-2.jpg
CITSDE FEMMES
de Dario Fo et Franca Rame

avec Claudine Boucet-Le Calvez, Hélène Brianso, Catherine Lairaud, Océane Michel et Françoise Schreibert-Doiret
Mise en scène : Marie-Eve Weyland
Emprunts d'un humour corrosif mais aussi de grande tendresse, ces cinq textes mettent en jeu des femmes, épouses ou mères qui ont sacrifié leur vie au bonheur des leurs. Comme un arrêt sur image, ces moments de confidences sont une prise de conscience, un sursaut légitime contre le désespoir et pour le droit au bonheur personnel.

Parlez-en autour de vous et venez nombreux ! A très bientôt !
recits-femmes-affiches-vaureal-2011.jpg
recits-femmes-tract-recto-verso-vaureal.jpg
 
Partager cet article
Repost0
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 08:00
La Compagnie Les Arts Mélangers vous présente le
Groupe Vocal AMAL'GAMME

SAMEDI 21MAI À 20 h 30

À L'ANTARÈS
1 place du Coeur Battant - 95490 VAURÉAL

Asni-C3-A8res-sur-Oise---janv.-2010--285-29.jpgAsniere-Janvier-2010---27
1 h 30 de plaisir !

Une vingtaine de choristes, accompagné de ses musiciens, interprète  un répertoire de variétés jazzy chorégraphiés :
Jonasz, Nougaro, Vian, Bobby Lapointe, Aznavour et plein d'autres encore. Tout un programme !


Prix des places : 8,50 euros (moins de 18 ans : 4,50 euros)
Réservations : 01 34 09 36 28 ou 06 83 08 38 90
Et comme d'habitude, prévenez vos amis et vos familles, VENEZ NOMBREUX !
Partager cet article
Repost0
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 09:09

Le Festival IMPROPOURIRE a démarré en fanfare dimanche 24 avril sur la brocante de Vauréal. Clowns, comédiens, conteurs, marionnettistes ont paradé au milieu du bric à brac, réjouissant petits et grands, et dessinant déjà plein de sourires sous le soleil printanier !

Rejoignez ce festival dont le principe est une semaine d'ouverture à tous et gratuite des ateliers des associations des Arts Vivants à l'Antarès de Vauréal. Avec, le samedi 30 avril, une grande soirée de spectacle improvisé sur la scène de l'Antarès.

Plus d'info et réservation :

lesartsmelangers-over-blog.net et 06 83 08 38 90

 

Photos : Philippe Pommier et Aurore Boisseau

DSCN5327.jpgDSCN5317.jpgIMG_7820.JPGIMG_7804.JPGIMG_7829.JPGIMG_7836.JPGIMG_7818-copie-1.JPG

Partager cet article
Repost0
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 10:15

LES ARTISTES ASSOCIÉS DE VAUREAL ORGANISENT

DU 24 AU 30 AVRIL 2011

AfficheIMPROPOURIRE

Une semaine artistique originale à Vauréal  avec des clowns, des comédiens, des conteurs, des musiciens, des photographes issus des associations suivantes : Les Arts Mélangers, Les Baladins de l’Hautil, Le Conte Y Est, La Compagnie du Hibou, Image Passion, Les Strozzapeti, Théâtrapatt’, Les Toqués du Conte, Les Zigonez.


impropourirejpg2.jpg 


 

Cet événement est conçu en partenariat avec la ville de Vauréal et l’agenda culturel 95degrés.net. Tout y est absolument gratuit !

 

Nous allons toute la semaine ouvrir nos ateliers à toute personne qui le désire à l’Antarès, place du Cœur Battant. Chacun peut venir voir (signalé par un #) ou participer sur réservation : les.arts.melangers@gmail.com, 06 83 08 38 90.

  

DIMANCHE 24 AVRIL

Nous serons présents à la brocante de Vauréal pour y faire des animations diverses (parade, musique) avec deux temps forts à 10h30 et 15h.    

 

MARDI 26 AVRIL

# De 10h à 13h, répétition publique du spectacle « Récits de femmes » de Dario Fo et Franca Rame par Les Arts Mélangers.

De 14h à 15h30, Les Zigonez accueillent des adultes venant d’un foyer de vie médico-social pour réaliser une création théâtrale.

De 20h à 23h, Les  Toqués du Conte accueillent des apprentis conteurs et vous invitent à tenter une « impro conte » avec eux.  


MERCREDI 27 AVRIL

De 10h30 à 12h, Les Zigonez accueillent des enfants en situation de handicap et d’autisme pour travailler avec les « outils » du clown de théâtre.

# De 14h à 15h30, Le Conte Y Est s’associe avec Les Arts Mélangers pour organiser une rencontre d’improvisation pour les 6/10 ans.

# De 18h à 20h, Les Strozzapeti feront une répétition publique de leur spectacle « Tutto va bene » (chants polyphoniques).

De 20h à 23h, La Compagnie du Hibou s’associe avec Les Zigonez pour un atelier clown adulte. 


 JEUDI 28 AVRIL

De 14h à 16h, Les Zigonez accueillent des adultes venant d’un centre hospitalier spécialisé pour pratiquer le théâtre d’improvisation.

De 20h30 à 22h30, Les Arts Mélangers s’associent avec Théâtrapatt’ pour faire un atelier d’improvisation pour adolescents et adultes.


 VENDREDI 29 AVRIL

# De 16h30 à 19h30, répétition publique du spectacle « Récits de femmes » de Dario Fo et Franca Rame par Les Arts Mélangers.

A partir de 20h, soirée de répétition ouverte à tous afin de préparer la grande soirée du samedi !


 SAMEDI 30 AVRIL

# De 10h30 à 12h, répétition publique du spectacle « Marzac » par Les Zigonez.

De 15h à 18h, atelier de fabrication de marionnettes avec Théâtrapatt’ (nombre de places très limitées, pour enfants et adultes).

Toute l’après-midi, Les Arts Mélangers présenteront des spectacles courts dans le hall du cinéma.

 

21h : grande soirée IMPROPOURIRE ! Des clowns, des conteurs, des comédiens, des musiciens improvisent sur le thème de la RENAISSANCE…
 

Image Passion couvrira l’événement et vous proposera de « tirer votre portrait ».

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 13:44

La préface écrite par Jacques Ladsous :

 

 

 

PREFACE

 

De la chenille au papillon

 

 

« L’individu est le produit d’une histoire dont il cherche à devenir le sujet. » C’est par cette citation de Vincent de Gaulejac[1] que commence ce récit. Et cette histoire où s’entremêlent trois générations est bien porteuse de cet effet de recherche. L’auteur en est le sujet principal, mais ce n’est pas une biographie.

 

 

Une biographie comme l’écrit Bourdieu[2] est une illusion dans le sens où celui qui l’écrit, même si c’est l’auteur lui-même, veut prouver quelque chose et présenter les éléments de sa chronologie comme les jalons, les témoins d’une histoire signifiante. Une histoire de vie se présente comme une restitution par l’auteur des principaux moments qu’il a traversés, que ce soit dans l’ordre ou le désordre en soulignant très fort ceux qui lui sont essentiels. D’une histoire de vie on voit surgir non un portrait, un modèle mais une forme humaine qui se construit, qui se détruit  au gré des événements qui l’ont frappé. En ce sens, elle est référence pour chacun d’entre nous : nous y trouvons des résonnances, des émotions qui réveillent les souvenirs cachés, enfouis, heureux ou malheureux, comme si l’éclosion de la personnalité qui nous est présentée contribuait à nous éclore nous même là où nous n’avons pas eu le temps ni l’envie d’aller.

 

 

C’est exactement ce que j’ai ressenti au long de cette lecture : père, mère, divorces, frères, couple, désirs d’enfants, suivi d’enfant, folie rien ne nous est épargné de cette famille où Jean-Pierre « le petit » a fini par grandir et s’affirmer. Cette famille « ordinaire » n’est pas une famille comme les autres, car, de toute façon, sauf convention, il n’y a pas d’histoire familiale identique. Et nous épousons, au fil du récit, ses joies, ses craintes, ses souffrances, comme si, de la boite aux souvenirs surgissait en nous des êtres de chair et de sang dont, tout à coup, nous découvririons la vie intérieure.

 

 

Tout ceci dans un style magnifiquement rythmé, un peu semblable à une écriture cinématographique nous imposant, image après image, une succession de « scènes » qui s’enchevêtrent et tissent la vie. Tant de passions contenues, tant de douleurs assumées, tant d’espoirs entrevus : tout ce qui fait qu’une vie est rien moins que banale. Tout se passe comme si Jean-Pierre avait soulevé le couvercle qui abritait ces vies, pour nous laisser voir les chemins souvent tortueux que suscitent les découvertes et les événements rencontrés. Et de cet ensemble chaotique, l’homme, la femme finissent par surgir comme si, débarrassés de cette gangue lourde à porter, ils pouvaient enfin se trouver.

 

 

Tout au long de cette lecture, j’ai pensé aux métamorphoses du têtard à la grenouille, de la chenille au papillon, et j’ai compris, pourquoi, enfant, j’ai tant rêvé devant mon petit élevage de ver à soie, comme si à chaque éclosion se présentait l’image de mon futur.

Car si nous ne sommes pas maître des rencontres que nous faisons, des événements que nous vivons, nous n’en sommes pas moins responsables de ce que nous en tirons pour nous-mêmes comme pour les autres.

 

 

Jacques LADSOUS, éducateur, vice-président des Ceméa (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active), secrétaire général du Musée social, vice-président du Conseil Supérieur du Travail Social de 1987 à 2002

 



[1] Vincent de Gaulejac – « L’histoire en héritage – Roman familial et trajectoires sociales » - Ed. Desclée de Brouer

[2] Pierre Bourdieu – « L’illusion biographique » -  Ed. du Seuil

Partager cet article
Repost0